Partager par email

Actualités

Tout l'actualité du monde de l'investissement immobilier et de la défiscalisation

Une meilleure reprise économique

09 Juillet 2020

Selon la Banque de France, l'activité au mois de juin a été 9 % inférieure à la normale, un meilleur résultat que le recul de 12 % qu'ils anticipaient jusque-là. Pour rappel, le PIB était inférieur d'environ 17 % sur une semaine type d'activité fin mai par rapport au niveau d'avant crise. Elle estime que « La reprise constatée par les chefs d'entreprise au mois de juin est plus forte qu'ils ne le prévoyaient il y a un mois, dans l'industrie comme dans les services et le bâtiment ». Ce rebond est notamment dû au fort redémarrage de la consommation. La Banque de France prévoit que le PIB du pays ne retrouvera son niveau d'avant la pandémie de Covid-19 qu'à la mi-2022. 


Ces nouveaux chiffres ont emmené la Banque de France à revoir à la hausse sa prévision de croissance pour le second trimestre. Ils prévoient une contraction du PIB autour de 14 % au deuxième trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent. Cette baisse est moins importante que prévu. Selon l'Insee, la baisse du PIB entre avril et juin devait atteindre 17 %. Sur l'année, la chute serait de 10 %.

Selon les experts de la banque centrale, la production enregistre une nouvelle hausse plus forte que celle anticipée dans presque tous les secteurs. C'est le cas dans l'automobile, le matériel de transport et la fabrication de machines. 

Une meilleure reprise économique : les prévisions pour l’été 

Toujours d’après la Banque de France, l'activité devrait continuer « de se normaliser, mais à un moindre rythme, une grosse partie du rebond ayant déjà eu lieu à la suite des mesures de déconfinement en mai et en juin » 

On estime que le niveau d'activité des entreprises en juillet devrait être inférieur de 7 % à la normale. Dans le cas où l'activité en août et septembre stagnait à son niveau de septembre, alors le PIB du troisième trimestre rebondirait de 14 %. 

On constate que les secteurs de l'hébergement et de la restauration ont redémarré en juin, leur activité reste toutefois « très en dessous de la normale ». Dans le bâtiment, l'activité s'est redynamisée et se rapproche même de ses niveaux d'avant crise.

Autres actualités

Baisse des charges de copropriété dans le Grand Paris

Publié le 25/11/2020

La FNAIM du Grand Paris a partagé son Observatoire des charges de copropriété privée du Grand Paris. En 2019 ces charges ont...

Lire l'article

Covid 19 : les surfaces commerciales à vendre en forte augmentation

Publié le 12/11/2020

  Le taux de refus de financement continue de s’accentuer : les conséquences   L'importante progression du nombre de locaux...

Lire l'article

  Second confinement : l'impact sur l'immobilier 

Publié le 02/11/2020

Cet été a été marqué par une belle reprise du marché immobilier, l’annonce de ce second confinement fragilise  une...

Lire l'article

558
Mandataires
agréés

945
Programmes immobiliers

UN
Accompagnement personnalisé

Faites vous rappeler gratuitement