Partager par email

Actualités

Tout l'actualité du monde de l'investissement immobilier et de la défiscalisation

Taux de Crédit : des taux toujours plus hauts pour 2023.

30 Novembre 2022

La hausse du taux d’usure début octobre à 3,05 %, a certes permis de rouvrir le crédit immobilier à de nombreux ménages, mais elle a conduit aussi à une augmentation des taux.

L’observatoire du crédit logement vient de publier le chiffre de 2,05 % en moyenne, pour les emprunts contractés en octobre.

Pour rappel, le taux de crédit est un taux d’intérêt appliqué à la somme prêtée dans le cadre d’un crédit. Il permet de calculer le montant des intérêts qui seront payés par l’emprunteur.

Avec la durée du prêt accordé par la banque, il permet également de définir le nombre et le montant des mensualités. Les intérêts calculés avec le taux de crédit permettent à la banque de compenser son propre coût de refinancement et le risque qu’elle prend en prêtant de l’argent.

Depuis septembre 2022, une forte inflation touche la France au niveau de l’économie et de l’énergie. Les barèmes bancaires ne font alors qu’augmenter et vont certainement continuer de progresser au vu de l’augmentation des taux de refinancement des banques sur les marchés.

Le taux moyen n’était que de 1,88 % en septembre, il est désormais au-dessus de 2 %. Seul le taux moyen pour les emprunts les plus courts, sur 15 ans reste inférieur à 2 %.

Des crédits de 3 % sur les durées les plus longues sont même proposés par certaines banques.

En effet, elles répercutent leurs propres difficultés à se refinancer auprès de la BCE.

Il faut s’attendre à des taux approchant 2,50 % en fin d’année. Ces hausses d’environ 0,50 % par trimestre devraient se poursuivre jusqu’à ce que les taux de crédit atteignent un niveau compatible avec les coûts de refinancement des banques. Cela devrait atteindre autour des 3,50 %.

Cela crée des conséquences sur le pouvoir d’achat des ménages, car pour un même achat, les ménages s’endettent plus et plus longtemps.

En effet, prenons l’exemple d’un ménage qui ne peut dépasser 1 000 euros de mensualité à rembourser tous les mois. Il ne pourra pas acquérir un bien d’une valeur supérieure à 230 000 euros, là où il pouvait cibler un appartement ou une maison vendus 259 000 euros, il y a à peine un an.

Sur 10 ans, ce sont les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse et des DROM-COM qui affichent les taux les plus attractifs, avec 1,52 %. 

En Occitanie, on trouve des taux les plus intéressants sur les durées les plus longues, avec 1,75 % sur 15 ans, 1,90 % sur 20 ans et 2,15 % sur 25 ans.

Malgré les taux de crédit de moins en moins favorables, la pierre apparaît toujours comme une valeur refuge par temps de forte inflation.

Pour plus d’informations rendez-vous sur le site de la Banque de France : https://www.banque-france.fr/

Autres actualités

Airbnb x passoires thermiques

Publié le 28/10/2022

Le gouvernement lutte contre les logements énergivores autrement appelés « passoire thermiques » avec des mesures assez fortes dès le 1er janvier 2023. Les...

Lire l'article

Pourquoi investir dans les villes moyennes en 2021 ?

Publié le 18/11/2021

À la suite de l’épidémie du Covid-19, les villes moyennes sont devenues de plus en plus attractives. Le développement du télétravail dans les sociétés a permis...

Lire l'article

Comment optimiser un investissement en immobilier locatif avec le mécanisme de déficit foncier ?

Publié le 28/06/2021

L’immobilier locatif est un élément protecteur du patrimoine. Capacité de résilience, régularité de revenus et perspective de plus-values à terme valent aux...

Lire l'article

558
Mandataires
agréés

1 147
Programmes immobiliers

UN
Accompagnement personnalisé

Faites vous rappeler gratuitement