Partager par email

Actualités

Tout l'actualité du monde de l'investissement immobilier et de la défiscalisation

Mise en location de votre logement neuf : ce qu’il faut savoir

27 Février 2019

Mise en location de votre logement neuf : nos conseils

Vous n’êtes pas tenu de contracter une assurance toutefois, il est largement recommandé de souscrire à une assurance habitation aussi appelée : assurance propriétaire non-occupant. Elle correspond à une couverture telle que l’assurance multirisque habitation.
Lors de vacance locative, vous êtes tout de même couvert en cas de sinistre. Elle intervient aussi pour des sinistres ne couvrant ni l’assurance de la copropriété ni l’assurance du locataire ou celle du voisin.
Dans le cadre du régime réel, les cotisations de votre contrat d’assurance propriétaire non-occupant sont déductibles des revenus fonciers. Cette assurance est donc toute indiquée afin de protéger votre logement locatif dans le neuf à un prix intéressant. 

Mise en location de votre logement neuf : en cas de sinistres

L’assurance habitation pour propriétaire non occupant couvre l’ensemble des sinistres, que votre logement soit occupé ou non.
- Elle permet de se protéger d’un certain nombre de risques lorsque votre logement n’est pas occupé : c’est la garantie des risques locatifs qui intervient notamment en cas d’incendie, d’explosion ou encore de dégât des eaux.
- L’’assurance bien immobiliers qui couvrent l’ensemble des biens présents dans le logement d’autant plus intéressant si vous louez un bien meublé. 
- La garantie de jouissance présente dans l’assurance PNO vous couvre en cas de défaut d’entretien ou de vice de construction dans le logement. L’assurance vous protège en cas de sinistre provenant de votre logement et ayant des répercussions sur celui de votre voisin.
- Vous pouvez aussi souscrire à des garanties optionnelles telles que la « garantie loyers impayés » qui rembourse les frais d’expertise technique ou encore les loyers non versés.

 

Mise en location de votre logement neuf : les obligations de votre locataire

Votre locataire a l’obligation de contracter une assurance auquel cas, cela peut être un motif de fin de location. Il doit assurer son logement neuf et vous présenter l’attestation d’assurance chaque année. Toutefois vous avez aussi la possibilité de contracter une assurance pour lui et répercuter le prix sur son loyer.
Le choix de l‘assurance est libre pour le locataire en revanche elle doit couvrir tous les risques locatifs. S’il souhaite être protégé contre les risques tiers, votre locataire devra ajouter une garantie « recours des voisins et des tiers ».
En cas de sous-location, votre locataire est responsable du sous-locataire qui doit s’assurer en responsabilité civile locative, car en cas de dommage vous pouvez vous retourner contre lui.
 

 

Autres actualités

Réunions des associations d’architectes

Publié le 11/03/2019

Réunions des associations d’architectes À l’occasion du grand débat national, 8 organisations d’architectes se sont réunies et ont développé 73...

Lire l'article

Achat immobilier et condition suspensive

Publié le 21/01/2019

La condition suspensive admet que vous continuez l’opération pour l’obtention de votre bien immobilier à la condition que votre prêt immobilier soit obtenu....

Lire l'article

Le marché immobilier dans les stations de ski françaises

Publié le 17/12/2018

Le site meilleurs Agents a révélé une étude selon laquelle les prix de l’immobilier dans les stations de ski sont en forte hausse. Courchevel, Val-d’Isère et...

Lire l'article

558
Mandataires
agréés

833
Programmes immobiliers

UN
Accompagnement personnalisé

Faites vous rappeler gratuitement